Les États Généraux de la Déficience Intellectuelle – 11 et 12 janvier 2018

I SAID sera présent les 11 et 12 janvier 2018 à Paris, à la Maison de l’UNESCO, lors des États Généraux de la Déficience Intellectuelle.

Ces États Généraux sont l’occasion d’ouvrir, tous ensemble, professionnels de l’accompagnement et du soin, personnes concernées, familles, élus, chercheurs, institutionnels, de nouvelles perspectives fondées sur les enseignements de l’expertise collective de l’Inserm “Déficiences Intellectuelles” et leurs modalités de mise en oeuvre en territoires.

Cliquez ici pour découvrir le programme de l’événement.

“Dys-moi pour l’emploi !”, un projet au cœur de l’actualité

Actuellement, l’accès à l’emploi pour tous est un défi majeur que la province du Hainaut tente de relever, notamment en mettant en oeuvre les lois et décrets ratifiés par la Belgique.

Découvrez le projet FSE (Fond Social Européen) “Dys-moi pour l’emploi !” qui s’adresse à toute personne ayant un besoin spécifique, aux professionnels et à l’entourage. Ce projet est fondé sur un dispositif de Recherche-Action-Formation et se développe au sein du service d’Orthopédagogie de l’Université de Mons.

Séminaire du 12 octobre à Mons

Le 12 octobre dernier, le partenariat I SAID a réuni à l’Université de Mons plus d’une centaine d’acteur-rice-s impliqué-e-s et concerné-e-s en matière de DI (professionnel-le-s de santé, accompagnateur-rice-s, bénéficiaires, familles et entourages) pour partager au cours du séminaire “Déficience intellectuelle & approches inclusives : vers plus de coopération transfrontalière” les avancées du processus I SAID.

Au cours de ce séminaire, les conclusions du guide Freins et facilitateurs à la mobilité transfrontalières, ont été présentées. Le guide révèle toute la complexité de l’accompagnement des personnes en situation de handicap mental en dehors de leur territoire et apporte des éléments de réponse à la question du “Comment faciliter le parcours des personnes?”.

Parmi les principales propositions, Patrice Warembourg de l’UDAPEI souligne :

“Le renforcement des jumelages entre établissements et services franco-wallons afin de développer une meilleure interconnaissance des normes législatives en vigueur”

Marie -Claire Haelewyck de l’Université de Mons commente aussi :

“La rupture au sein des parcours de soin des personnes en DI est un enjeu complexe de qualité de vie et de santé globale. I SAID est l’expression d’une volonté de changement et de mobilisation d’acteurs transfrontaliers dans une dynamique d’innovation sociale”

Hubert Gascon, professeur émérite et chercheur à l’Université de Québec, qui a clôturé cette intense matinée de travail et d’échanges, affirme :

“Le caractère d’envergure et le haut potentiel de structuration et de pérennité du projet I SAID s’inscrit dans un territoire peuplé de 10 millions d’habitants”

Les perspectives et les défis à relever sont conséquents mais à la portée de l’ambition du partenariat I SAID.

Téléchargez les présentations des différentes sessions :
Présentation du projet
Intervention session 1
Intervention session 2
Intervention session 3
Présentation : La recherche participative
Recommandations
Album photo

Un nouvel outil disponible de diagnostic de déficience intellectuelle en Belgique

L’Université de Mons met à disposition un nouvel outil de diagnostic de déficience intellectuelle: l’Echelle belge de comportement Adaptatif.  Développé par le Laboratoire de mesure du comportement adaptatif de l’Université du Québec à Montréal, ce nouvel outil complète la mesure du quotient intellectuelle pour établir un diagnostic valide dans la plupart des systèmes classificatoires.

Tout professionnel ou proche accompagnant la personne présentant une déficience intellectuelle (éducateurs, psychologues, enseignants etc…) peut ainsi remplir par le biais d’une plateforme en ligne un questionnaire qui permettra d’estimer le fonctionnement adaptatif de toute personne que l’on soupçonne de présenter une déficience intellectuelle.

Plus d’informations et inscriptions :
http://www.labadapt.org/ebca/index.php
Valentine.malou@umons.ac.be 

Un certificat d’Université en Orthopédagogie Clinique à l’Université de Mons !

Le service d’Orthopédagogie Clinique de l’Université de Mons a le plaisir de vous informer que les inscriptions pour le certificat d’Université sont ouvertes pour l’année académique 2017-2018 !

Ce certificat destiné à un public adulte qui possède un diplôme de l’enseignement supérieur dans les domaines de la psychologie, de l’éducation et/ou du suivi bio-psycho-social des individus est également accessible à des responsables de structure à destination des personnes en situation de handicap, aux professionnels de l’enseignement et aux formateurs.

A mi-chemin entre la psychologie et les sciences de l’éducation, l’Orthopédagogie Clinique est une discipline alliant l’évaluation et l’intervention auprès des personnes en situation de handicap ou en difficulté d’apprentissage, en considérant celles-ci dans leur globalité dans l’optique de promouvoir leur pleine participation sociale et l’exercice de leur citoyenneté.

– Les modules d’apprentissage concernés se déploient sur deux années de formation de 26 crédits au total.

– Ils allient cours, stages et portfolio professionnalisant autour des thématiques liées au handicap et aux besoins spécifiques des individus évoluant dans différents milieux de pratiques (scolaire, résidentiel, travail…),

– Les modules sont dispensés par des intervenants dont la pratique professionnelle est en lien direct avec l’Orthopédagogie Clinique,

– Ils sont organisés en horaires décalés, à savoir le mardi de 17h 30 à 20h 30 durant 12 séances lors de l’année académique 2017-2018

Intéressés ? 

Contactez le Service d’Orthopédagogie Clinique :