“J’ose prendre le train” avec la SNCB !

La SNCB a créé un outil pour aider des personnes ayant des difficultés d’orientation et de compréhension ainsi que les personnes présentant un handicap intellectuel à prendre le train.

Pour certaines personnes à mobilité réduites, c’est difficile de se repérer dans les grandes gares, de trouver et lire les informations, d’utiliser la machine pour acheter les billets, de s’exprimer et de demander de l’aide; de s’adapter aux imprévus comme un changement de quai ou un retard de train.

La SNCB souhaite aider ces personnes à voyager en Belgique. Pour celle, elle a mis en ligne l’outil « J’ose prendre le train ». Cet outil a été élaboré avec des personnes présentant un handicap intellectuel et en collaboration avec Inclusion et Inclusie Vlaanderen.

L’outil comporte 3 modules (téléchargeables sur le site web de la SNCB) :

  • Le manuel du guide
  • Le guide “J’ose prendre le train”
  • Une base de données contenant des photos et des pictogrammes

Le guide peut être adapté aux besoins spécifiques du voyageur et au voyage qu’il souhaite faire. Il est disponible en français, en néerlandais, en allemand et en anglais.

Université Internationale d’été en Déficience Intellectuelle : du 14 au 17 mai 2018

  • Rencontrer des personnes provenant de milieux divers qui partagent les mêmes intérêts
  • Découvrir des réalisations qui amènent à imaginer des nouvelles façons de faire
  • Combiner talents et expériences afin de créer des solutions novatrices
  • Faire connaitre nos réalisations auprès de l’ensemble de la société

Programmation

Pratiques innovantes en déficience intellectuelle 

Lundi 14 mai
Mardi 15 mai

La pratique du “par et pour” : les personnes au cœur de leur projet

Mercredi 16 mai

Enjeux et défis du soutien à l’inclusion sociale

Jeudi 17 mai

Les Livrets Smile

L’association Inclusion réunit des personnes avec une déficience intellectuelle, des famille et des professionnels. Inclusion aide les personnes, défend leurs droits et organise des activités.

Inclusion a écrit Les Livrets Smile avec des personnes avec DI, des familles et des professionnels.

Les Livrets Smile sont des outils pour les personnes avec une déficience intellectuelle, leurs familles et les professionnels. Ils aident à améliorer la qualité de vie des personnes avec DI. Ils peuvent également être utile aux personnes avec une déficience motrice ou sensorielle.

A quoi servent les Livrets Smile ?
  • Donner son avis sur l’aide reçue des éducateurs, des infirmiers et d’autres personnes
  • Parler de sujets difficiles avec des familles et des professionnels
  • Aider à trouver des idées pour avoir une vie meilleure
  • Mieux connaitre les droits des personnes avec DI
  • Apprendre de nouvelles choses pour être autonome.

Les Livrets Smile sont disponibles en téléchargement gratuit sur les sites internet d’Inclusion, de l’AViQ et du service PHARE.

Téléchargez le flyer en Facile à Lire en cliquant ici.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

Contact : mjo@inclusion-asbl.be

Le Facile A Lire et à Comprendre = FALC

Accéder à l’information est un droit fondamental.

La loi du 11 février 2005 pour « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » affirme la nécessité de l’accessibilité de tout, pour tous.

En 2009, le projet européen Pathways1 d’Inclusion Europe réunissait des associations de plusieurs pays dont  « Nous Aussi » et l’UNAPEI pour la France. Le groupe de travail a imaginé une méthode et un ensemble de règles qui permettent de rendre les informations plus simples et plus claires : le Facile A Lire et à Comprendre = FALC.

La démarche

La démarche du Facile à Lire et à Comprendre est de rendre l’information accessible à tous, en l’adaptant par et pour les personnes déficientes intellectuelles.

En pratique, un premier groupe de personnes en difficulté de compréhension se réunit en groupe de travail animé par 2 personnes. Le groupe lit le texte à adapter. Les animateurs repèrent ce qui est compris et expliquent le reste. Ensemble, participants et animateurs rédigent une version Facile à Lire et à Comprendre du texte initial. Il ne s’agit pas d’une traduction littérale mais d’un travail de simplification et d’adaptation réalisé par les personnes déficientes intellectuelles.

Un second groupe, différent du premier, se réunit ensuite et applique la même méthode au document issu du premier groupe.

Dans cette approche, les personnes accompagnées sont au cœur du travail. Les documents sont travaillés par et pour elles.

Dans le projet I SAID, cette méthode présente un double intérêt. Au-delà de la production et de la diffusion d’informations accessibles, ces groupes constituent une réelle opportunité de recueillir les réactions et les opinions des personnes concernées. L’objectif est de relayer les questions, remarques, informations issues de ces groupes aux partenaires I SAID. Ensuite, nous pourrons retourner vers le groupe de travail FALC avec les réponses apportées par les partenaires.

C’est donc une démarche exigeante, mais riche d’applications et de participation dans le cadre de ce projet.

Les règles du FALC

Les règles concernent l’écriture. Par exemple : faires des phrases courtes, utiliser des mots simples et expliquer les mots compliqués, utiliser le présent, privilégier le style direct…

Les règles concernent aussi la présentation. Par exemple : regrouper les informations par thèmes, aller à la ligne à chaque phrase, aligner à gauche, numéroter les pages, mettre en valeur les informations importantes…

Validité

Pour reconnaitre les documents travaillés en Facile à Lire et à Comprendre, on utilise ce logo :

Pour pratiquer le Facile à Lire et à Comprendre, il existe des formations de 2 jours depuis décembre 2011. Ces formations sont destinées aux personnes déficientes intellectuelles, à leur entourage et aux professionnels.

Le Facile à Lire et à Comprendre est utilisé dans les documents écrits, électroniques, audios et vidéos.

Beaucoup de textes ont été adaptés en Facile à Lire et à Comprendre, notamment par l’UNAPEI et l’association Nous Aussi.

Document Le FALC en FALC

Prenez part au projet I SAID !

Inscrit dans le cadre de la promotion de la santé des personnes avec déficience intellectuelle (DI), le projet I SAID vise à favoriser leur capacité d’autodétermination et à améliorer leur accompagnement. I SAID, qui relève d’une collaboration transfrontalière entre la Région Hauts-de-France et la Wallonie, entend agir tant au niveau des professionnel(-le)s que des personnes avec DI et de leur entourage. Il va en outre proposer des solutions innovantes et intégrées pour chaque territoire concerné.

Les objectifs d’I SAID sont au nombre de quatre : (1) identifier et lever les freins en matière de promotion de la santé et du bien-être en Région Hauts-de-France et en Wallonie, (2) mettre en place une plateforme transfrontalière afin de faciliter les échanges entre professionnel-(le)s du secteur, (3) promouvoir une démarche d’accompagnement reposant sur le concept d’autodétermination des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle et (4) développer des actions inclusives et former les acteurs à l’autodétermination.

Le projet I SAID recherche des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle, des proches de personnes adultes avec DI et des professionnel(-le)s de l’accompagnement de personnes adultes avec DI.

– Virginie Bellefroid : virginie.bellefroid@aviq.be

– Stéphanie Barata : contact@udapei59.org

Les États Généraux de la Déficience Intellectuelle – 11 et 12 janvier 2018

I SAID sera présent les 11 et 12 janvier 2018 à Paris, à la Maison de l’UNESCO, lors des États Généraux de la Déficience Intellectuelle.

Ces États Généraux sont l’occasion d’ouvrir, tous ensemble, professionnels de l’accompagnement et du soin, personnes concernées, familles, élus, chercheurs, institutionnels, de nouvelles perspectives fondées sur les enseignements de l’expertise collective de l’Inserm “Déficiences Intellectuelles” et leurs modalités de mise en oeuvre en territoires.

Cliquez ici pour découvrir le programme de l’événement.

Un nouvel outil disponible de diagnostic de déficience intellectuelle en Belgique

L’Université de Mons met à disposition un nouvel outil de diagnostic de déficience intellectuelle: l’Echelle belge de comportement Adaptatif.  Développé par le Laboratoire de mesure du comportement adaptatif de l’Université du Québec à Montréal, ce nouvel outil complète la mesure du quotient intellectuelle pour établir un diagnostic valide dans la plupart des systèmes classificatoires.

Tout professionnel ou proche accompagnant la personne présentant une déficience intellectuelle (éducateurs, psychologues, enseignants etc…) peut ainsi remplir par le biais d’une plateforme en ligne un questionnaire qui permettra d’estimer le fonctionnement adaptatif de toute personne que l’on soupçonne de présenter une déficience intellectuelle.

Plus d’informations et inscriptions :
http://www.labadapt.org/ebca/index.php
Valentine.malou@umons.ac.be 

ISAID passe à l’action !

Le premier semestre consacré à l’élaboration du projet cède enfin sa place à la phase d’action. Pour donner vie au dispositif, nous avons besoin de vous, professionnels et proches des personnes avec déficience intellectuelle !

Nous vous proposons de prendre part au projet en participant aux communautés de pratiques transfrontalières.

Objectifs :
  • Promouvoir, au niveau transfrontalier, la santé globale, l’inclusion et l’autodétermination des personnes avec DI grâce à la collaboration des personnes avec DI elles-mêmes, de leur entourage et de professionnels.
  • Faire émerger une culture de travail commune par le partage de connaissances, la mise en place de réseaux transfrontaliers et de formations continues pour capitaliser et diffuser les bonnes pratiques de part et d’autre de la frontière franco-belge.
Comment ?  

Intéressés à prendre part à ce projet novateur ?

  • Prenez connaissance du cahier des charges détaillant les activités et l’implication souhaitée de chaque public au sein de chacune d’elle
  • Soumettez-nous votre candidature en renvoyant le formulaire disponible ci-dessous en version accessible et téléchargeable à Valentine MALOU : malou@umons.ac.be

 

!! Cet appel à candidatures se clôturera en octobre 2017 !!!