Penser autrement le placement d’enfants et d’adolescents en institution

Le 7 mars 2019 à Lille, aura lieu un colloque franco-belge sur le thème de “Penser autrement le placement d’enfants et d’adolescents en institution”

Cette journée se construit autour des besoins spécifiques des personnes et services qui oeuvrent dans le champ de la Protection de l’Enfance et dans le secteur psycho-médico-social. Les « jeunes en situations complexes » ont besoin de réponses construites dans les champs de la santé mentale, du handicap et du social. Rencontres qui forcent le croisement des regards des intervenants de ces différents champs. Ces mêmes intervenants ont eux aussi besoin de ces coopérations. L’approche systémique s’efforce de déconstruire cette idée qu’il y aurait d’un côté des patients, des personnes accompagnées et de l’autre des professionnels munis de référentiels. Comment « contenir » au mieux le placement des enfants et adolescents en institution ? Comment accueillir et mieux accompagner le placement pour qu’il n’engendre pas davantage de malaises ? Ce colloque n’a pas pour prétention de résoudre les problématiques d’un nouveau placement, mais d’y apporter un nouveau regard.

Plus d’information en téléchargeant le programme ici.

Rencontres autour de l’autodétermination et de la vie en collectivité

Lundi 28/01, un groupe de personnes accompagnées et des membres de l’équipe d’accompagnement de la “Résidence Nicola 1er” et de la “Maison pour Camille” en Belgique, sont venus rencontrer un groupe de personnes accompagnées et de professionnels qui travaillent sur le FALC dans le projet I SAID.

L’objectif était de se rencontrer, présenter le FALC et avoir une discussion autour de l’autodétermination et la vie en collectivité (thème qui est l’objet d’une communauté de pratique).

« Tous mobiles ! » : le guide pour les personnes à mobilité réduite

Le SPF Mobilité et Transports se mobilise pour encourager les citoyens en situation de handicap à se déplacer et à rester mobiles.

À l’occasion de la journée internationale des personnes handicapées ce lundi 3 décembre, le SPF Mobilité et Transports lance son guide interactif pour les personnes à mobilité réduite (PMR) soutenu par la campagne ‘Tous mobiles !’

Plus d’informations ici

Retour sur la Journée d’Échanges sur la Qualité de Vie

C’est au terme des 24 premiers mois de recherche-action-formation I SAID* que s’est tenue une journée d’échanges pensée et organisée de façon inclusive, pour et avec les personnes en situation de déficience intellectuelle (DI).

La journée qui s’est déroulée à Villeneuve d’Ascq, a rassemblé 134 personnes parmi lesquelles des personnes accompagnées, des familles et des professionnel.le.s de la santé et de l’accompagnement. La modération de la journée a été conduite dans un style chaleureux et riche de sens par Patrice Warembourg de l’Udapei Papillons Blancs du Nord.

Lahanissa Madi Adjointe au Maire de Villeneuve d’Ascq et déléguée à la vie dans la ville des citoyen(ne)s en situation de handicap a ouvert la rencontre. Dans la matinée, deux séances plénières animées par deux duos d’intervenants ont lancé les échanges autour des avancées I SAID, du concept de qualité de vie et d’un exemple de parcours de vie. Au cours du déjeuner quatre espaces  d’exposition informative ont été proposés autour des sujets suivants : le facile à lire et à comprendre (FALC), l’évaluation et l’accompagnement de la qualité de vie, le handicap et l’amour, et la chrono-histoire et les réalisations du projet I SAID. Dans l’après-midi les travaux se sont poursuivis sous forme d’ateliers consacrés au bien-être global des personnes avec DI. Une synthèse de ces ateliers sera prochainement disponible sur le site web www.isaid-project.eu/ et annoncée sur le compte twitter @ISAID_Project.

Les témoignages de cette journée ont confirmé la capacité de la communauté I SAID, à allier recherche scientifique et actions participatives en offrant des temps d’écoute et d’échanges au travers d’entretiens de recherche, de communautés de pratiques et de formations. Ce qui, au cours de cette journée du 9 octobre dernier a été le plus apprécié est incontestablement l’empreinte participative des échanges. Le public a apprécié prendre part de manière active aux échanges qui se sont déroulés dans un rythme adapté et un cadre bienveillant.

Quelques témoignages recueillis auprès de participant.e.s :

« Pourquoi il est important de prendre les transports en commun ? C’est facile c’est parce que cela me rend heureux !»

« Il faut inciter les familles à laisser la place qui revient aux personnes en situation de D.I. »

« Ce qui est à retenir c’est la richesse des échanges et des interventions qui ont permis d’entendre et connaître le quotidien des personnes en situation de D.I. »

« Un exercice d’équilibre émotion / expression très réussi »

« Ce qui est très fort et pertinent est la question posée par un résident de foyer : qu’est-ce qu’on gagne à participer ? Cela pose le principe de la non passivité de chacun »

« J’ai beaucoup apprécié l’information et la documentation FALC, il s’agit d’un langage à part entière il est donc fondamental que tout le monde apprenne à le maîtriser »

Documents partagés pendant la journée
Présentation du projet I SAID | Fiche sur la Qualité de Vie | Frise du projet I SAID | Livre des citations | Retour en FALC sur la Journée d’Échanges du 9 octobre 2018

Visionner l’album photos de la journée.

* I SAID est cofinancé pour une durée de 4 ans par le programme Interreg FWVL avec le soutien du FEDER. Le nom du projet I SAID est formé par idiome anglophone signifiant décision, force, initiative et résolution. C’est l’acronyme de Interregional platform for Innovation in Self-determination, Autonomy and Inclusion of people with Disability. En français : plateforme transfrontalière pour l’innovation, l’autodétermination et l’inclusion sociale des personnes présentant une déficience intellectuelle.

Colloque “Développement de pratiques inclusives dans le milieu professionnel”

Venez assister au colloque du jeudi 22 november 2018 à la Cité Miroir à Liège sur le thème du “Développement de pratiques inclusives dans le milieu professionnel“.

Programme :

9h – Accueil
9h30 – Introduction par Luk Zelderloo (Secrétaire général de l’EASPD)
9h45 – Etat des lieux du développement des pratiques européennes par Luc Henau (Président de l’association européenne de Supported Employment – EUSE)
10h15 – Illustration du « Soutien dans l’emploi » en vidéo
10h25 – 1ère Table ronde: Quelles sont les pratiques développées en Supported Employment ?
Modératrice : Thérèse Darge (Attachée – Direction de l’emploi des travailleurs handicapés – AViQ)
Participants : Hubert Delmaire (Département Entreprises à LADAPT Hauts-de-France), Julie Guillaume (Jobcoach du projet Soutien dans l’Emploi pour A.U.R.E.L.ie en Wallonie), Luc Henau (Directeur des GTB en Flandre), Sikko Bakker (Président de l’Association de soutien dans l’emploi des Pays-Bas)
11h15 – Pause
11h30 – Table ronde: Quels sont les contextes institutionnels ?
Modérateur : Timothy Guilain (responsable des politiques emploi, éducation, intervention précoce de l’EASPD)
Participants : Fabrizio Fea (Directeur de « Associazione Scuola Viva onlus » en Italie), Jon Zamora (Directeur du développement stratégique à la Fondation Emplea en Espagne), Jérôme GALLOIS (Collectif France Emploi Accompagné), Karin Marlière (Responsable de l’Asbl Intégration Sociale et Travail en Wallonie)
12h15 – Questions-réponses
12h30 – Présentation du projet Ergojob (par Christelle Dufour et Nicolas Buidin, ergonomes de l’AViQ)
12h50 – Lunch et Stand sur les outils/publications
14h00 – Introduction de l’après-midi par Luc Fohal (Directeur des Dispositifs ordinaires en Emploi/Formation de l’AViQ)
14h20 – Témoignages de représentants d’employeurs
Monsieur Elen, responsable Wallonie des magasins Extra
Monsieur Gavray, ergonome chez Safran
Madame Lietaert, conseillère en prévention interne au FOREM
15h30 – Conclusions
16h00 – Clôture

Inscrivez-vous en remplissant le formulaire.

Téléchargez le programme ici.

“J’ose prendre le train” avec la SNCB !

La SNCB a créé un outil pour aider des personnes ayant des difficultés d’orientation et de compréhension ainsi que les personnes présentant un handicap intellectuel à prendre le train.

Pour certaines personnes à mobilité réduites, c’est difficile de se repérer dans les grandes gares, de trouver et lire les informations, d’utiliser la machine pour acheter les billets, de s’exprimer et de demander de l’aide; de s’adapter aux imprévus comme un changement de quai ou un retard de train.

La SNCB souhaite aider ces personnes à voyager en Belgique. Pour celle, elle a mis en ligne l’outil « J’ose prendre le train ». Cet outil a été élaboré avec des personnes présentant un handicap intellectuel et en collaboration avec Inclusion et Inclusie Vlaanderen.

L’outil comporte 3 modules (téléchargeables sur le site web de la SNCB) :

  • Le manuel du guide
  • Le guide “J’ose prendre le train”
  • Une base de données contenant des photos et des pictogrammes

Le guide peut être adapté aux besoins spécifiques du voyageur et au voyage qu’il souhaite faire. Il est disponible en français, en néerlandais, en allemand et en anglais.